Les examens auditifs

Un enfant porteur de fentes est davantage sujet aux otites séro-muqueuses, occasionnant une gêne auditive plus ou moins importante. C’est pourquoi votre médecin vous orientera vers un service ORL afin d’effectuer des examens auditifs de votre enfant, et cela dès le plus jeune âge.

Les examens audiologiques s’effectuent principalement au centre hospitalier. Ils sont la plupart du temps réalisés dans une cabine insonorisée, c’est-à-dire une petite pièce isolée des bruits environnementaux.

 

 

 

Les tests subjectifs

Ces tests demandent la participation de l’enfant.


  • Test comportemental auditif (TCA) de 6 mois à 3 ans

L’enfant est assis sur les genoux d’un parent. Derrière lui sont placés deux haut-parleurs à la hauteur de ses oreilles.
Pour tester l’audition de l’enfant on utilise des bruits de la vie quotidienne à différentes intensités (aboiements, rires du bébé, jouets…) puis on observe les réactions de l’enfant lors de l’émission du bruit.


  • Réflexe d’orientation conditionné (ROC) de 6 mois à 3 ans

L’enfant va être assis face à deux niches. Lors de l’émission d’un bruit l’examinateur allume une des niches dévoilant une image ou une peluche. L’objectif est d’entrainer l’enfant à orienter la tête vers la niche éclairée quand il entend un bruit. Puis progressivement on envoie le son sans l’image afin d’observer si l’enfant, par réflexe, tourne malgré tout la tête vers la niche quand il a entendu le bruit.


  • L’audiométrie tonale conditionnée ou ludique de 3 à 5 ans

On va apprendre à l’enfant à appuyer sur une manette pour décrocher une récompense (un dessin animé). Il ne doit appuyer sur la manette que lorsqu’il entend un bruit.



Les tests objectifs


 

 

 


  • Les OEA= oto émissions acoustiques

C’est un test de dépistage, pouvant être effectué à la maternité dans le cadre du dépistage néonatal. Il consiste à analyser les sons émis naturellement par des cellules de l’oreille interne suite à une stimulation sonore, ce sont les OEA provoquées transitoires.
L’examen nécessite l’introduction d’une petite sonde dans l’oreille, munie d’un micro qui enregistre les émissions acoustiques des cellules.


  • Les PEA = potentiels évoqués auditifs

C’est un test de diagnostic, pouvant être effectué dès la naissance.
Il consiste à enregistrer l’activité du nerf auditif lors de l’émission de bruits. On va pour cela placer sur la tête de l’enfant ou du bébé des électrodes de surface (une sur le front et une derrière chaque oreille).
On va ainsi pouvoir examiner l’activité électrique du nerf auditif de l’oreille au cerveau.
Ce test indolore est souvent réalisable pendant le sommeil du bébé.


  • Les PEA automatisés
  •  

Ce test de diagnostic est effectué en cas de suspicion, après des OEA ou des PEA. Très rapide, ce test examine de la même manière que les PEA l’audition de l’enfant. La seule différence concerne les seuils testés : les PEA automatisés ne mesurent l’activité du nerf auditif qu’à 35 dB.


Si l’appareil n’enregistre pas de réponse, cela ne signifie pas forcément que le nourrisson présente un problème d’audition. Un second test sera effectué et si le résultat n’est pas satisfaisant, les examens seront renouvelés plus tard car l’audition varie au cours du premier mois de vie.