LES DENTS CHEZ L’ENFANT NÉ PORTEUR DE FENTE

L’évolution des germes dentaires

L’évolution des germes dentaires est un processus relativement complexe. Pour arriver à leur place, les dents ont besoin d’un support osseux suffisant.
Chez un enfant né porteur d’une fente, les dents ne bordant pas la fente n’auront pas de troubles directement liés à celle-ci. Par contre, les dents bordant la fente auront des troubles d’évolution et de positionnement.
On va constater des positions dentaires atypiques telles que des incisives latérales que l’on peut retrouver par exemple dans le palais. Cela est lié au fait qu’en absence de matériel osseux, les dents se placent où elles peuvent.

Le nombre de dents

La formation des germes dentaires bordant la fente est souvent perturbée. Les manifestations cliniques les plus fréquentes sont des anomalies de la numération dentaire. Elles concernent les deux types de denture : la denture temporaire et la denture définitive.
On peut visualiser la présence de dents supplémentaires : des incisives latérales surnuméraires ou des dents de forme plus conoïde, des précanines.
Lorsque il y a l’absence d’incisive latérale, on parle d’agénésie. On peut parfois observer des géminations des incisives (tentative de division avortée de germes).

La forme des dents


Les anomalies de positions dentaires sont souvent accompagnées de troubles de forme et structure dentaire. Les dents ne bordant pas la zone atteinte sont indemnes. On peut même affirmer que, dans certaines situations, les incisives et canines bordant la fente peuvent être de forme tout à fait normale.

Dent Cruciforme

Les anomalies de structure vont surtout concerner l’incisive latérale, temporaire ou définitive, et la précanine. On retrouvera fréquemment des dents dont l’émail est plus fragile, donc plus sensible aux lésions carieuses. Ce sont des dents de forme naine ou en grain de riz.

Incisive Géminée

Les anomalies de conformation sont la gémination et la fusion.

La gémination est la tentative de subdivision d’un germe. Elle est souvent abortive et on ne constate alors qu’une simple encoche sur la dent. Quand elle est totale, on constate la présence d’une dent jumelle surnuméraire.
La fusion est l’union de germes dentaires normaux. La fusion peut être plus ou moins complète.

Les dents palatines

La présence de dents palatines (dents dans le palais) s’avère essentielle pour maintenir le capital osseux. Dans les formes cliniques complexes, fentes labio palatines  bilatérales totales par exemple, il est conseillé de préserver les germes surnuméraires aussi atypiques soient-ils. Leur présence favorise le développement d’une arcade maxillaire qui, sans elle, serait bien souvent hypoplasique.

Comment faire en cas de douleurs sur les dents palatines ?
Généralement, les dents palatines sont plus fragiles et sont facilement sujettes aux lésions carieuses.
Tant qu’il n’y a pas de symptômes douloureux, on les laisse en place. Dans le cas contraire, il faut consulter son chirurgien-dentiste traitant.
En fonction de l’importance de la lésion carieuse et de la possibilité de restauration, le praticien décidera de la conservation des éléments dentaires. dentition d'un enfant atteint d'une fente labio palatine