Rhinoplastie et fente labiale

Le terme de rhinoplastie a une signification très générale, il désigne tous les procédés qui modifient la forme des différents composants du nez : pointe du nez, arête du nez, cloison nasale de façon isolée ou combinée entre eux.

Le seuil narinaire est la base du nez, il est constitué par la lèvre. La fente labiale entraîne donc une déformation du nez et justifie que l’on parle de fente labio-narinaire.

La réparation de la lèvre, lors de la chirurgie primaire si elle répare bien ce seuil, corrige une grande partie des déformations du nez et mérite le nom de chéilo-rhinoplastie primaire c’est à dire de réparation de la lèvre et du nez. Les déformations qui persisteraient malgré la réparation primaire pourront faire l’objet de geste de chirurgie secondaire. La chirurgie du nez aura deux objectifs : fonctionnel et esthétique.

La Chéilo-rhinoplastie primaire

Il s’agit de la première intervention après la naissance, au moment de la réparation de la lèvre
Toutes les réparations de la lèvre agissent sur le nez, l’adjonction du terme rhinoplastie indique l’importance que l’on accorde à la réparation musculaire sur la correction du nez.
A cette action basale de reposition fonctionnelle, certains chirurgiens ajoutent des gestes de dissection et reposition plus ou moins étendus portant sur les cartilages de la pointe du nez (alaires) et de la cloison et mettent en place des moyens temporaires de contention : Point de Mac Coomb et dérivés.

La Rhinoplastie Esthétique

Le terme esthétique devrait être techniquement remplacé ici par réparatrice mais nous l’utilisons pour être compris en désignant un souci de normalité voire de beauté pour le patient.
Elle s’effectue autour de l’adolescence, quand la demande morphologique va apparaître. Cette chirurgie sera différente selon les cas. Il peut s’agir d’une :

  • correction isolée de la pointe du nez
  • rhinoplastie complète avec modification du dos du nez, repositionnement des cartilages alaires pour amélioration esthétique de la pointe du nez ; cette chirurgie comprend pratiquement toujours une septoplastie (repositionnement du septum nasal) dans un but morphologique : redresser le nez de travers mais aussi dans un but fonctionnel (amélioration et symétrisation du flux respiratoire).

La Rhinoplastie Fonctionnelle

Il est considéré, en partie à tort, par beaucoup de médecins  que la rhinoplastie doit être effectuée le plus tard possible. Quand un enfant ne respire pas par le nez, qu’il ne respire que par la bouche à cause d’une déviation du nez et de la cloison nasale : une chirurgie de redressement du nez et de la cloison (septo-rhinoplastie) s’impose sous peine de troubles fonctionnels aggravant sévèrement un déséquilibre de croissance faciale.

La Rhino-chéiloplastie

Quand, au moment de la rhinoplastie, il persiste des imperfections de la lèvre, la combinaison d’une révision (celle-ci avec les geste de correction des différents éléments du nez) permet d’obtenir un équilibre aussi bon que possible.

Toutes les interventions sur le nez, dans le cadre du traitement des fentes labio-palatines sont, sous réserve d’une demande d’entente préalable, prises en charge par l’Assurance Maladie.