Traitements de l’insuffisance vélo-pharyngée

L’insuffisance vélo-pharyngée est une situation dans laquelle le voile du palais est incapable d’une fermeture complète dans les circonstances où elle est nécessaire.

  • Lors de l’alimentation entraînant un reflux alimentaire.
  • Lors de la phonation entraînant une fuite d’air sur tout ou partie des voyelles ou sur les phrases test dites “occlusives” et se percevant comme un timbre nasonné de la voix.

Cette insuffisance peut être :

  • initiale sans fente apparente ni antécédent de chirurgie du palais ; parfois révélée à la suite d’une opération des végétations ou des amygdales. Elle est alors le premier signe d’une  division vélaire sous-muqueuse ou d’une affection particulière .
  • secondaire d’une fente malgré une réparation chirurgicale déjà faite.

DIFFERENTS TRAITEMENTS SONT POSSIBLES, VARIANT SELON LES SITUATIONS ET LES EQUIPES :

  • Reprise complète du palais

Dans certains cas, après des complications initiales importantes, le traitement de l’insuffisance vélaire peut justifier une reprise complète de la chirurgie primaire du palais.

  • Allongement intravélaire

Si l’insuffisance vélaire est liée à un voile trop court, elle peut se régler par un allongement du voile, soit selon une technique de véloplastie intravélaire de Sommerland, soit selon la technique de la double plastie en Z d’opposition de Fürlow.

  • Pharyngoplastie de type sphinctéroplastie

Dans les insuffisances primitives sur un voile suffisamment long, les pharyngoplastie de type sphinctéroplastie qui mobilisent les piliers postérieurs d’amygdale pour créer un bourrelet dynamique sur la paroi postérieure du pharynx : opération de Hynes, opération d’Orticochea sont efficaces, elles sont aussi utilisées pour les séquelles de division palatine.

  • Pharyngoplastie à pédicule postérieur (supérieur ou inférieur)

Dans certains cas, c’est la création d’un pont par déplacement d’une bande de muqueuse et de muscle prélevé dans la partie moyenne de la paroi postérieure qui est fixée au voile du palais. Ce pont réduit la taille du passage d’air et permet aux parois latérales du pharynx de venir s’appuyer et fermer ce passage. Si le lambeau est attaché par son extrémité supérieure : opération de San Venero Rosselli, c’est une technique à pédicule supérieur ; si le lambeau est attaché par le bas, c’est une technique à pédicule inférieur de Rosenthal.

  • Lipofilling

En dernier recours après l’échec des autres traitements, il est possible de réaliser un traitement complémentaire par injection de graisse autologue (prélevée chez le patient) au fond de la gorge.

Dans tous les cas, ces interventions sont effectuées sous anesthésie complète, l’hospitalisation est de 24 à 72 heures. Dans les suites, les soins sont simples : nettoyage des fosses nasales, antalgiques, alimentation molle et tiède jusqu’à cicatrisation complète.

Dans tous les cas, ces interventions doivent être suivies d’une rééducation orthophonique dans les mois qui suivent. Elles seraient inutiles sans rééducation.