Traitement primaire de la fente de la lèvre

Les techniques de réparation primaire de la lèvre sont extrêmement nombreuses et variées et même sous des noms identiques, les gestes réalisés par le chirurgien varient. Chaque équipe fait ses choix selon également la forme anatomique de la fente labiale et sa sévérité.
La position des cicatrices varie selon la technique utilisée.
Les cicatrices indiquent quel dessin a été utilisé mais bien plus que ces dessins sur la peau, ce sont les gestes de repositionnement des tissus sous-jacents : muscles, périoste, muqueuses, cartilages qui importent.

Réparation des Fentes Unilatérales

Même s’il y a beaucoup de techniques, elles se rattachent à l’une ou l’autre des trois grandes familles :

  • Les techniques de type Tennison laissent dans la partie inférieure de la lèvre blanche une cicatrice triangulaire correspondant au lambeau triangulaire utilisé pour allonger la berge interne de la fente.
  • Les techniques de type Millard laissent cette cicatrice correspondant au lambeau d’avancement du triangle de la berge externe dans la berge interne à la partie haute de la lèvre avec l’espoir qu’elle y sera plus discrète.
  • Les techniques de type vertical ne font pas appel à un lambeau pour corriger la différence de hauteur et la cicatrice tend à se confondre avec la crête philtrale.

Réparation des Fentes Bilatérales

  • Par côté, les chirurgiens choisissent entre une des variantes des trois familles utilisées dans les fentes unilatérales (pas forcément la même qu’ils appliquent aux formes unilatérales).
  • Certaines équipes traitent les deux côtés en même temps, d’autres feront deux interventions consécutives.
Dans tous les cas, cette chirurgie s’effectue dans un Centre habilité, sous anesthésie complète (effectuée par un anesthésiste spécialisé dans le petit enfant). L’hospitalisation est courte (24 à 48h) et les soins post opératoires très simples.

L’alimentation est reprise quelques heures après le réveil de l’enfant.