Les formes anatomiques de fente palatine

  • L’importance de la fente du palais primaire est proportionnelle à celle de la fente labiale.
  • L’importance de la division du palais secondaire par contre est indépendante de celle de la lèvre. Il y a des patients porteurs de fente labiale qui n’ont absolument pas de fente palatine, de même une division palatine peut se voir en l’absence de fente labiale.

  • Tout se passe comme si le palais se fermait comme une fermeture éclair et qu’elle puisse se bloquer en un point quelconque entre la papille rétro-incisive qui marque le début du palais secondaire et l’extrémité de la luette.

  • La forme la moins grave : la division vélaire sous-muqueuse est facilement méconnue, seule l’encoche de la luette et des signes d’incompétence vélo-pharyngée la révèlent.


Comme pour la fente labiale, la fente palatine peut avoir une infinité de formes anatomiques, leur combinaison augmente encore cette variabilité.

Chaque patient est un cas particulier qui justifiera une prise en charge spécifique adaptée à sa forme particulière.