Anatomie du palais normal

  • Le palais se forme en deux temps :
    • le palais primaire qui correspond à la gencive se forme d’abord en même temps que la lèvre.
    • le palais secondaire qui sépare la bouche du nez en même temps que la cloison nasale sépare les deux fosses nasales.
  • Le palais secondaire comporte deux parties :
    • en avant, le palais dur correspond au maxillaire. La muqueuse qui le constitue est particulière, c’est une fibro-muqueuse, un tissu inextensible très adhérent au maxillaire. Sa couche profonde est le périoste du maxillaire, un tissu capable de fabriquer de l’os.
    • En arrière, le palais mou ou voile du palais qui est un organe très souple et mobile, animé par des muscles qui ont pour rôle de fermer, quand cela est nécéssaire, le passage en arrière vers le nez (au repos par contre il se détend pour permettre le libre passage de l’air et une bonne respiration nasale).

Anatomie du palais divisé

  • Les lames palatines n’ont fusionné que partiellement voire pas du tout.
  • Si le palais osseux est concerné on parle de fente vélo-palatine.
  • S’il n’est pas concerné on parle de fente vélaire simple, une forme particulière s’appelle la division sous-muqueuse. Un examinateur non averti peut la méconnaître car apparemment il n’y a qu’une encoche de la luette. Dans cette forme comme dans les autres, les muscles ne sont pas attachés en sphincter mais au bord postérieur des lames palatines et le voile est inefficace.

Dans tous les cas de fente du palais secondaire, les muscles ne sont pas attachés normalement. Dans le voile, cela a pour conséquence une incompétence vélo-pharyngée, sur la trompe d’Eustache cela favorise les otites séro-muqueuses. La réparation musculaire est le geste clef de la chirurgie des fentes palatines.